Élucubration du Week-End sur la désobéissance du cancer

Il paraît qu'une célébrité de notre époque aurait dit à son cancer : « Espèce d'idiot ! Si je meurs, tu meurs aussi »
Ça rime aussi avec « tumeur aussi » ... et bravo pour l'humour !

Un tel sujet, s'il ne peut prêter à rire, appelle au moins aux « pourquoi », même s'ils restent sans réponses convaincantes.

Ma première réaction fut de me rappeler ce paradoxe de l'épidémiologie : une bactérie ou un virus n'auraient pas « intérêt », en terme d'évolution darwinienne, à décimer complètement la population qu'ils contaminent et 'parasitent' !
Seulement voilà : même sans connaissance particulière en médecine, j'ai appris que le cancer n'a rien à voir avec les bactéries ou virus. Si j'en retiens que, schématiquement, il s'agirait de 'cellules souches' qui se reproduisent en n'en faisant qu'à leur tête ... j'imagine que ces cellules n'ont rien à faire de la 'stratégie' des agents infectieux extérieurs qui voudraient préserver la matière organique qui constitue leur monde nourricier.

Si ça se trouve même, ces cellules cancéreuses, endogènes, 'croient' bien faire ! Elles seraient peut-être simplement devenues prétentieuses, croyant ouvrir la voie à une mutation souhaitable que leurs aînées, dépassées par le progrès ne sauraient comprendre ? Ou bien, plus simplement, elles auraient perdu leurs repères ? Se sentant à l'étroit dans leur milieu d'origine, elles partiraient à l'aventure pour annexer de nouveaux horizons ? Un peu comme ces lemmings qui, abandonnant à leurs vieux briscards citadins les villes surpeuplées par leurs congénères, partent joyeusement à travers la toundra. (Ces prolifiques et enthousiastes bestioles n'arrêtent de se reproduire qu'en finissant par se noyer d'épuisement dans une mer glacée, croyant traverser un n-ième grand fleuve.) Alors, que pourrait-on dire aux cellules cancéreuses pour les raisonner ?

« Vous n'êtes pas toutes seules, vous êtes avec je, et vous n'arriverez à rien si vous ne rentrez pas dans le rang » ?
ou bien « Je n'ai pas besoin de vous parler parce que vous êtes aussi moi-même : assumons je ensemble tels que je sommes. Le clonage 'ad libitum' ne changera pas notre être.  Et si ça ne marche pas spontanément comme ça, pour ramener l'harmonie, attentions à nous ! : on devra être obligés à voter » ?